1

Sujet : Besoin d'infos pour un test de domotique

Bonjour,

Je suis débutant en arduino et autres électroniques, mais j'ai fait le tour des servos, des leds, etc. Je voudrai passer au contrôle d'une ampoule 220v depuis mon Pc.

Voici le contexte:
- un plafonnier dans une pièce
- un interrupteur normal pour allumer et éteindre la lumière

Je voudrai interfacer dans l'interrupteur un petit module équipé d'un relai pour contrôler la lumière. Mais je cherche la meilleure façon de le faire pour le plus bas coût.

J'ai lu pas mal de choses, et je me pose des questions quant à l'utilisation des modules xbee qui me paraissent parfait pour mon utilisation. Le problème est que je ne comprends pas bien comment ça fonctionne bien que j'ai lu l'article sur le site. De ça que j'ai compris est qu'un module xbee a besoin d'un microcontroller pour fonctionner. Donc si j'ajoute à une xbee une petite arduino custom + le relai, cela fait un total d'environ 30€, et du coup, le rendu final ne pourra pas tenir dans le trou de l'interrupteur.

Est-il possible de s'affranchir de la carte arduino pour rendre autonome un xbee qui pourra exécuter des ordres et renvoyer des états, et qui par dessus tout posséder un relai embarqué ?

Sinon, existe t il une carte qui fonctionnerait en cpl pour la communication ?

Je voudrai arriver à faire un prototype. L'on but est d'automatiser ma future maison au plus bas coût. J'ai vu qu'il existe des solutions toutes faites, mais pas aussi gratifiant ni instructif que le faire soit même non ?

J'espère que vous pourrez m'apporter quelques éléments de réponses.

2

Re : Besoin d'infos pour un test de domotique

Bonsoir,

Tu as assez bien cerné le problème : réaliser un module suffisamment miniaturisé pour tenir dans un boitier d'inter mural n'est pas vraiment à la portée d'un amateur, fût-il très bricoleur. Il faut de plus intégrer le problème du packaging et surtout de la sécurité : le 230V ne pardonne pas, et dans le cas le plus favorable, un défaut du montage peut dégénérer en incendie.

En conclusion, et compte tenu de ce qu'on trouve dans le commerce pour très peu cher, je conseillerais plutôt de se tourner vers des produits sur étagère, et de réserver les investigations techniques pour des montages non connectés au secteur. Ce qui laisse quand même pas mal de choix de projets wink

Pour ce qui est néanmoins de répondre à tes questions techniques, voici diverses réponses, qui pourront trouver leur utilité pour d'autres projets dans tous les cas :

- on peut piloter les I/O d'un XBee sans micro-contrôleur en le configurant dans un mode nommé "I/O passing" dans la doc. En deux mots, cela consiste à configurer deux XBee de telle sorte que les sorties de l'un reflètent automatiquement l'état des entrées de l'autre. En jouant sur la configurations des adresses de manière dynamique au niveau du XBee qui joue le rôle de télécommande, on peut adresser plusieurs XBee "récepteurs", à concurrence du nombre d'adresses disponibles, qui est d'environ 2^16, puisque codées sur 16 bits.

- la sortie d'un XBee ne peut délivrer qu'un courant assez faible. Vérifier donc que le relais qu'on met derrière respecte cette limitation, et ne surtout pas oublier la diode de roue libre pour éviter que le courant de self créé par la bobine lors de la coupure d'alimentation ne grille le(s) transistor(s) de sortie des ports du XBee

- gros problème à résoudre : alimenter le XBee dans le boitier de raccordement du plafonnier : pas la place d'y caser un transfo et ce qui va autour, ce qui implique que tous ces modules s'alimentent directement sur le secteur au travers de la charge et par un circuit R/C qui fait office de réducteur de tension. Le pb est que la capa utilisée doit tenir les hautes tensions (au moins 400V) et que le montage est très dangereux car non isolé du tout par le transfo habituel

Voilà très vite quelques éléments. Encore une fois, mon conseil serait de ne pas s'amuser avec ce genre de montage, car pas simple du tout et surtout très dangereux.

Cordialement

Eric