Sujet : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

J'inaugure une description de projets complets destinés à alimenter le festival Estive Numérique.

http://www.estivenumerique.org/

Jean-Noël nous a présenté l'événement en réunion et pourra préciser les besoins. Je propose de garder ici la liste des projets qui intéressent Pobot et d'ouvrir un fil de discussion pour chaque projet, en conservant les mots-clés en début d'intitulé.

2

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

Chers contributeurs de Pobot

J'ai été très heureux de vous rencontrer et venir présenter les activités Art & Sciences qui m'animent. Comme vous l'avez compris, les rencontres Estive Numérique sont une première dans les Alpes Maritimes, et même dans le milieu des relations Art & Sciences en général, car la plupart des événements de ce genre sont des événements urbains.

Les mélanges

3

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

(le moteur du forum a mangé la suite ?)

Les mélanges "patrimoine et numérique" ou "ruralité et numérique" sont des sujets singuliers, très rarement abordés. La transmission de nos cultures, la transmission de notre patrimoine environnemental, l'alimentation sont pourtant à la base de l'évolution humaine.

Ceux qui comme nous sont dans la perpétuelle recherche d'innovation, dans la curiosité technologique, avons souvent tendance à penser que les ressources technologiques ne sont qu'une formalité, qu'un simple clic chez farnell ou radiospares. Que le supermarché local nous alimentera.
Nous avons oublié notre dépendance totale aux transports routiers et aériens (événements climatiques, carburants, événements géo économiques), au contexte géo politique/économique international en crise, au contexte social à l'échelle locale mais aussi à portée de boat people, notre dépendance aux matières premières, notamment dans l'électronique (toutes les ressources minières de métaux industriels sont en voie d'épuisement d'ici à 50 ans=demain) .

A la lecture de ces mots, ne croyez pas que je vis dans une forme de paranoia sur l'avenir, de Cassandrisme, non! je suis simplement très curieux et constate par mes propres lectures internationales, par mes voyages, que les conjonctions entre crises économiques (cf Grèce, Espagne, Italie, Portugal etc), crise climatique, crises sociales, crise énergétique, et crises politiques globales menacent directement notre aveugle et égoïste train train avec de plus en plus d'actualité.

Artistes et hackers sont des recycleurs, des découvreurs de ressources, des inventeurs d'espace, des bidouilleurs d'avenir. Au travers de la nature de tous les composants électroniques de nos bidouilles et robots, toute décision technologique est en soi une décision politique, environnementale et sociale.
Estive Numérique ne sera pas un colloque politique ou philosophique, mais un ensemble de conférences et ateliers sur des attitudes et des matériels qui prennent en compte certains de ces paramètres globaux.

Au delà des bricolages numériques sur l'agriculture de montagne, les énergies alternatives, les réseaux maillés de communication autonomes et autres sujets rigolos ou moins rigolos, il y aussi l'idée de se marrer un maximum, et de profiter de la nature, de ces contreforts du Parc du Mercantour qui sont exceptionnels en Europe.
Je vais vous transmettre bientôt un petit résumé des projets mécaniques/robotiques dont je vous ai parlé
à+. JN

4

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

Premier Projet pour Estive Numérique: la brouette solaire

Un projet très low tech, et très peu robotique, mais qui peut rendre d'énormes services dans le monde. (Les projets suivant celui-ci seront plus high tech.)
Celui qui a déja poussé une brouette avec deux sacs de ciment, de sable ou plus de 40 kg de terre ou d'eau comprend le problème: dès que cela monte un tout petit peu, les bras ne peuvent plus pousser les brancards, le dos est très sollicité dans une position très nocive pour lui. Impossible de faire plus d'une trentaine de mètres sans se faire mal.
Les brouettes à moteur thermique ou électrique existent, et il y a même une brouette électrique  suisse avec un petit panneau solaire http://www.a-e.ch/site_francais/produit/helpi.html
Je n'ai pas vu le prix, mais à voir leurs autres produits, cela me semble loin des possibilités d'un bricoleur andin, himalayien ou alpin comme moi. Ils utilisent un moteur intégré à la roue comme dans un velo electrique.
Non, ce que j'aimerai bien promouvoir, c'est une façon d'électrifier une brouette conventionnelle, avec des composants facile à trouver partout:
-moteur électrique de récup très courant,  les vitesses sont basses, il faut juste du couple en sortie, les moteurs d'essuie glace sont de bons candidats, vitesse lente, mais leur poids est lourd, leur consommation électrique assez grande, ils "broutent" un peu lorsqu'on réduit leur vitesse. Ceux des petites voitures sont peut être plus legers. >Tous les moteurs liés aux voitures sont facile à trouver partout dans le monde (autres candidats: moteurs leve vitre, moteur ventilateurs de chauffage, l'alternateur inversé est trop lourd, le moteur de ventiloradiateur est trop gourmand.
-transmission par poulies et courroie crantées de voiture de récup, ou kit chaine de moto de récup ( les réparateurs de moto en jettent des centaines qui ne peuvent plus tenir la vitesse car leur ovalisation ou usure génère des vibrations à gde vitesse) ou autre solution de récup : plateaux/pignons de vélo avec roue libre sont aussi d'excellents candidats, très adaptables aux caracteristiques recherchées (adaptation au terrain)
- batterie de moto 12V à partir de   4 AH, en moyenne 8/12 AH, trouvable universellement, ou en condensateurs (récup) grosse capacité( mais difficile et dangereux à utiliser)
- régulateur/chargeur sous licence libre,
-panneau solaire à porter en "veste", en bandoulière, sur un mat ou en couverture de la charge, pour aider la batterie, et la recharger au repos.
-commande à pouces (boutons poussoir) low tech/pas cher,  ou à variateur (potentiometre sur commande à pouce), ou à capteur de pression sur le manchon caoutchouc en bout de brancard, lorsqu'on pousse le manchon en direction de la marche.

Dans le projet brouette, le lowtech/pas cher est le mieux.

Fonctionnalités additionnelles :
- récup énergie/frein en descente avec une brouette lourde ? ( peut être sur accumulateurs en condensateurs, mais impossible sur charge batterie qui doit être lente)
-marche arrière ? difficile si roue libre de vélo.

----------
Usages de la brouette éléctrique solaire: terrains de montagne, transports sur sentiers ( forets, rizières, ponts de cables, chantiers-sans-grue à l'ancienne, comme dans beaucoup d'endroits dans le monde)

-----

cahier des charges du régulateur chargeur:
-doit demarrer le moteur en douceur ( si on transporte du mortier liquide, ou de l'eau, un démarrage brusque est nocif)
-doit toujours privilégier l'appoint photovoltaique lors du fonctionnement moteur
-doit charger la batterie dès que le solaire (éolien ? vent fréquent en montagne) est suffisant (brouette en fonctionnement ou en repos) ou dès que le branchement réseau ( 220/110 ?, 12V de voiture ou 24V de camion?) est connecté.
-doit indiquer les réserves de charge ( LEDs), la charge.
-doit limiter la décharge batterie pour la préserver.
-doit accepter differentes capacités de batterie, différentes puissances de panneaux solaires.

--------

quelques chiffres:
-vitesse de la marche avec brouette: de 2 à 5 km/h
-la vitesse très lente en cas de grosse pente n'est pas un problème
-diamètre moyen d'une roue de brouette: 35/40 cm ( périmètre 1M26 pour une roue de 40cm)

-----

Voilà, on peut maintenant discuter tous ces points, puis faire un cahier des charges bien présenté et plus précis. Il serait idéal que le régulateur chargeur utilise un " centre de décision" issu de la galaxie xxxduino , ce qui permettrait de faire émerger les shields adéquats, ou les circuits déja tracés, kits composant déja dispo, s'ils existent. Pour info, je vous ai montré la dernière fois le shield moteur de dfrobot, que je n'ai pas encore essayé que l'on trouve un peu partout ( ebay) ou ici http://www.robotshop.com/dfrobot-arduin … eld-4.html

----- y a t'il des pobotiens interéssés ?

je dispose :
-deux brouettes, dont une nue sans bac
-une roue de brouette avec axe de 20 mm
-1 moteur éssuie glace, quelques autres moteurs de récup
-2 shields moteurs différents et leur duinos
-un chargeur de petites batteries de moto
-un local sur les collines de nice de 20 m 2 avec jardin avec tout pour le bricolage et soudure
-des composants divers
- un "kit chaine" de moto 125
-des éléments de vélo (chaine, plateaux roue libre etc).

qu'en pensez vous ?

5

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

La brouette demande beaucoup de mécanique, pour ma part je passe ! Mais le projet pour faire fuir les animaux est plus proche de ce que je peux imaginer.

6

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

J'ai oublié de dire que j'assure la mécanique, avec la possibilité de tester plusieurs moteurs. C'est au niveau du régulateur chargeur que je sèche. Je pense finir la méca d'ici 20 jours.

7

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

Le projet de brouette ne suscite pas de réactions (en tout cas sur le forum, je ne sais pas s'il y a eu des réponses privées).
C'est dommage, mais peut être est-ce un problème d'échelle ? En effet, cela met en oeuvre des forces (puissance des moteurs) et des tailles (roue de 40cm, 3 à 5 km/h) peu habituelles pour les projets du club.

On devrait être capable de répondre à d'autres besoins plus modestes, comme le détecteur pour faire fuir les animaux qui s'aventurent sur les capteurs. Des solutions aussi simple que ça :

[video]http://www.youtube.com/watch?v=G2DStfpT_-A[/video]

8

Re : [Estive Numérique] des projets utiles et grandeur Nature

Voici un autre projet à suivre : un système de suivi du soleil pour panneaux solaires : http://hacknmod.com/hack/diy-sun-tracking-solar-panels/