Sujet : Problème easydriver V4.4

Bonjour à tous,

comme tout bon débutant dans le domaine de L'arduino, je cherche à faire fonctionner un moteur pas à pas smile

Malheureusement, après un weekend entier de questionnements, je viens vers vous ^^

Mon montage correspond à celui de l'exemple1 de ce site :

http://www.schmalzhaus.com/EasyDriver/E … mples.html

La petite led power s'allume bien mais mon problème est que le moteur pas à pas ne fait pas son boulot... en effet, j'entends qu'il essaye de tourner, je le vois bouger un peu mais il l'air de "galérer"... Il tourne un peu de temps en temps mais il vibre pas mal et ne tourne pas vraiment....

Avez vous une idée de ce que ça peut être ?

PS :

Pour l'alimentation, j'utilise 8 piles 1,5V (toutes neuves) et j'utilise ce moteur :
http://www.gotronic.fr/art-moteur-14hs1 … -18353.htm

2

Re : Problème easydriver V4.4

Un pas à pas qui vibre et qui ne démarre pas, ça peut venir d'une fréquence de commande trop élevée. Le moteur ne "suit pas". Pour le vérifier, il suffit de baisser celle-ci à une valeur suffisamment faible pour pouvoir éliminer l'hypothèse.

Si la piste est bonne et que la vitesse obtenue est trop faible pour l'application, il faut augmenter la tension d'alimentation afin de réduire le temps d'établissement du courant dans les bobines et donc l'obtention du couple maximal (à cause de l'effet de self créé par l'inductance des enroulements).

Il faut savoir que la tension indiquée dans la fiche constructeur n'est en aucun cas la tension maximale supportée par le moteur. C'est uniquement celle qui induit le courant maximal toléré lorsque le moteur est bloqué. Pour le vérifier c'est simple : si on divise la tension indiquée par la résistance des bobines, ou trouve le courant maximal spécifié, car on vient tout simplement de redécouvrir la loi d'Ohm smile Les 3 infos sont redondantes, et très souvent on ne trouve que 2 sur les trois, car c'est suffisant.

Pour en revenir à nos moutons, si on augmente la tension au-delà de celle indiquée, il faut pas contre s'assurer alors que le courant moyen ne va pas dépasser le courant maximal toléré, en le hachant par un PWM (certains drivers de moteurs PàP le font eux-même via mesure du courant par une résistance shunt par exemple).