Sujet : Mapping et perception de l'environnement

Bonjour,

je suis étudiant en Master informatique. Dans le cadre d'un projet bibliographique je dois avec une autre personne réaliser une étude sur les robots autonomes.
Notre master est à vocation informatique nous ne nous intéressons qu'à la partie programmation et non pas à la partie mécanique.

Nous avons choisi une problématique qui traite de la manière dont un robot prend conscience de son environnement.

Nous avons trouvé certaines informations sur le mapping comme les algorithmes SLAM ou l'odométrie grâce à votre site.
Nous nous interrogeons actuellement sur la manière dont sont traitées les informations provenant des capteurs. Comment faire la différence entre un point ou un mur par exemple, est-il nécessaire de faire cette différence ?

Doit-on ré-inspecter des points pour savoir si un objet s'est déplacé, l'environnement du robot n'est pas forcément figé.

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'information sur ces sujets sur le site, je suis donc à la recherche de tout document traitant de ce sujet, technique ou algorithme. Nous devrons appliquer nos recherche à un robot mindstorm le SLAM semble donc un peu trop complexe.

Je vous remercie d'avance pour votre aide, j'ai bien peur de ne pas être très clair car je ne maitrise pas bien le sujet donc n'hésitez pas à me pauser des questions !

2

Re : Mapping et perception de l'environnement

Bonjour,

Nous nous interrogeons actuellement sur la manière dont sont traitées les informations provenant des capteurs. Comment faire la différence entre un point ou un mur par exemple, est-il nécessaire de faire cette différence ?

Tout dépend ce que représente ce point dans le monde physique. Le mur il vaut mieux éviter de se cogner dedans, mais si le point est une base de recharge des batteries (cf le cas des robots aspirateur Roomba par exemple), il est préférable de chercher à le rejoindre. Maintenant, si c'est une mine anti-personnel, on essayera de l'éviter smile

Doit-on ré-inspecter des points pour savoir si un objet s'est déplacé, l'environnement du robot n'est pas forcément figé.

Il n'y a pas vraiment de réponse universelle à ces questions. Tout dépend si cela a une importance dans le cadre de ce que le robot est censé faire.

Pour résumer, la prise de conscience de l'environnement est obligatoirement corrélée aux missions que le robot doit remplir.

3

Re : Mapping et perception de l'environnement

Merci pour cette réponse.

Nos tuteurs nous ont informés qu'ils pensaient que nous avions maintenant assez d'éléments sur ce sujet pour passer à autre chose.

C'est pourquoi je vais maintenant me concentrer sur l'intelligence artificielle.

Merci pour votre aide je reviendrais peut être poser des questions sur l'IA si je ne trouve pas suffisamment d'infos, mais il semble en avoir pas mal smile